Home / Histoire / Portraits d’avions rares : le biplan anglais Blackburn F3

Portraits d’avions rares : le biplan anglais Blackburn F3

Vue latérale du blackburn F.7

Le blackburn F.3 en réponse à une commande du ministère de l’air

Vue latérale du blackburn F.7
Vue trois quart face du blackburn F.7 / 30 avec le condensateur entre le fuselage et l’aile inférieur.

Le Blackburn F3 (aussi appelé Blackburn F.7 / 30) était un avion de combat monomoteur britannique produit en réponse à la spécification F.7 / 30 donné par le ministère de l’Air Britanique.

Conception et développement du Blackburn F.3

Vue latérale du blackburn F.7
Vue latérale du blackburn F.7 / 30

Après la publication de la Spécification F.7 / 30 par le ministère de l’Air pour un chasseur de jour et de nuit monoplace, huit compagnies différentes ont proposé 12 modèles différents et trois, dont Blackburn Aircraft, ont reçu des contrats pour produire un prototype. Le F.3 de Blackburn était un biplan à une seule travée, d’envergure inégale et avec une configuration inhabituelle. L’aile supérieure était montée approximativement à mi-hauteur du fuselage en peau tendue et l’aile inférieure à environ deux pieds en dessous, l’espace étant occupé par une enceinte pour le condenseur du moteur Goshawk III refroidi par évaporation.

Le train d’atterrissage

Vue latérale du blackburn F.7
Trois quart arrière du blackburn F.7 avec sa silhouette très particulière.

Le train d’atterrissage était attaché au longeron avant de l’aile inférieure, avec des entretoises diagonales transmettant les charges d’atterrissage aux longerons du fuselage. Initialement, les roues étaient munies de guêtres, mais celles-ci ont été retirées plus tard. Les quatre mitrailleuses Vickers étaient montées sur le fuselage, deux en position médiane sur le fuselage et les deux autres de chaque côté du haut du boîtier du condenseur.

Les prototypes issus de la spécification F.7 / 30 du ministère de l’Air

Histoire opérationnelle

Les essais de taxiage du Blackburn F.3 ( ou Blackburn F7 /30 ) ont commencé le 20 juillet 1934, mais l’avion ne permettait pas un roulage en toute sécurité, en raison de la combinaison d’un fuselage court et d’un centre de gravité élevé.

De plus, le moteur souffrait de problèmes de refroidissement. Le développement a été interrompu lorsque, après une inspection ayant révélé des dommages au fuselage arrière résultant des essais de taxiage, le ministère de l’Air a retiré son soutien au projet, car l’avion aurait été trop retardé pour participer aux essais d’évaluation. Suite à l’évaluation des modèles F.7 / 30, une commande a été passée pour le gladiateur Gloster.

 

Plan 3 vue du Blackburn F.3

Les plans du Blackburn F.7
Les plans du Blackburn F.7 / 30.

Spécifications & caractéristiques générales

Équipage : 1
Longueur : 8,22 m
Envergure : 9,02 m
Hauteur : 3.05 m
Poids à vide : 1133 kg
Poids brut : 1 794 kg
Groupe motopropulseur : 1 × Rolls-Royce Goshawk III V-12 refroidi par évaporation, 695 ch (519 kW)

Performance

Vitesse maximale : 290 km/h
Armement : 4 mitrailleuses Vickers MkIII .303 synchronisées, 200 coups par canon

Finalement le Gloster Gladiator sort vainqueur de l’arène

Le premier prototype Gladiator, avec fuselage Gauntlet, G-37, plus tard nommé K5200 ( Avril 1935 ).
Le premier prototype Gladiator, avec fuselage Gauntlet, G-37, plus tard nommé K5200 ( Avril 1935 ).

Le prototype de Gloster pour répondre à la Specification F.14/35 sera retenu pour devenir le célèbre Gloster Gladiator Mk.I.

 

Un biplan intéressant comme challenge pour une maquette d’avion radiocommandé

Ce modèle n’ayant jamais volé pour des problèmes de taxiage, ce serait un beau défi de la mettre pour la première fois en l’air. L’aventure est risqué car on retrouvera certainement ses faiblesses à l’échelle mais néanmoins son étude sera richesse d’enseignement. Si vous avez d’autres informations sur cet avion ou son histoire, n’hésitez pas à laisser un message dans les commentaires.

Sources et compléments d’informations :

wikipedia : https://en.wikipedia.org/wiki/Blackburn_F.3

1000aircraftphotos.com : http://www.1000aircraftphotos.com/Contributions/Braas/9315.htm

site de Richard Ferrière, menu monographie (  Jean-Louis Bleneau http://richard.ferriere.free.fr

 

 

Envie d’apprendre à piloter un avion radiocommandé ? Lisez le livre que je vous offre : « les 7 secrets pour débuter et bien progresser en aéromodélisme que vous pouvez télécharger ici . Je vous propose une méthode qui va plus loin que le simple maniement des manettes : aborder le pilotage au sens large.

Miniguide pour apprendre à piloter en aéromodélisme

Check Also

À la source des inventions, le magasin mythique de modélisme et d'aéromodélisme à Paris.

À la source des inventions : histoire d’un magasin mythique

À la source des inventions : LE magasin d’aéromodélisme de plusieurs générations Préambule : si …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque mois les news de l'aéromodélisme ! CLIQUEZ ICI !
Hello. Add your message here.