Home / Aéromodélisme / Hexcel Corporation, de Apollo au ski, l’histoire du fabricant de matériaux composites

Hexcel Corporation, de Apollo au ski, l’histoire du fabricant de matériaux composites

L’histoire d’Hexcel

Hexcel acteur de l’aéronautique et de l’aérospatial

Hexcel Corporation est une société américaine de matériaux industriels basée à Stamford, dans le Connecticut. Elle est un acteur majeur de l’aéronautique et d’une manière plus générale de toutes les activités qui emploient des matériaux composites de haute performance : aéronefs, lanceurs spatiaux, satellites, pales d’éoliennes, équipements de sport, automobiles, voiliers de course, architecture. La société développe et fabrique des matériaux de structure tel que de la fibre de carbone, des renforts spéciaux, des résines, des nids d’abeilles, des adhésifs, des structures composites en nid d’abeilles ainsi que des préimprégnés et autres matériaux de matrice renforcés de fibres.

Ancien logo d’Hexcel.

Les prémices des fondateurs d’Hexcel

Roscoe T. « Bud » Hughes, un des fondateur d’Hexcel, travaille en tant qu’ingénieur à l’université de Californie pour financer le projet de société qu’il a avec Roger Steele.

Le sous-sol de la maison de Roscoe T. Hughes sert de bureau, d’atelier, de laboratoire et chambre à coucher pour Roger Steele qui conçoit et fabrique ses machines pour concrétiser sa découverte : le nid d’abeille expansé qui permettra un production industrialisée.

Démarrage officiel d’Hexcel : de la création de California Reinforced Plastics Compagny jusqu’au programme Apollo

Hexcel, à l’origine nommée California Reinforced Plastics Company, est fondée en 1948 par un groupe d’ingénieurs originaire de l’Université de Californie à Berkeley. Le premier contrat de l’entreprise portait sur la recherche et le développement de matériaux en nid d’abeille destinés à être utilisés dans les dômes radar d’avions militaires. En 1954, la société a changé son nom pour Hexcel Products, Inc. Ce nom est dérivé des matériaux alvéolaires en forme de cellules hexagonales fabriqués par la société.Dans les années 1960, Hexcel vendit à Hubert A. Zemke et Dave McCoy des nids d’abeilles en aluminium et de la fibre de verre préimprégnée pour les utiliser dans la fabrication de skis.

Hexcel est passé de l’aviation militaire et commerciale au programme spatial américain. Les aires d’atterrissage du module lunaire Apollo 11 qui a transporté des hommes sur la lune en 1969 ont été construites à partir de matériaux en nid d’abeille Hexcel.

Les années 70 et les skis Hexcel

En 1970, Hexcel a licencié le ski auprès de McCoy. Quelques années plus tard, Hexcel a décidé de se concentrer sur son activité aérospatiale principale et a vendu l’entreprise de ski à Chris et Denny Hanson de Hanson Boots.

Les années 80 jusqu’à 2000

Les années 80 marquent l’entrée en bourse de la société sous le symbole HXL à la Bourse de New York. Dans les années 1980 également, Hexcel achète Stevens-Genin S.A., une société française qui fabrique des matériaux industriels en fibre de verre et tissés.

En 1981, Hexcel fournissait des matériaux pour le nez, les portes et les ailes de la navette spatiale Columbia. En 1986, Hexcel fabriquait la majeure partie du matériel utilisé dans le fuselage et les ailes de l’avion Voyager , le premier avion à effectuer un tour du monde sans escale avec un seul réservoir de carburant.

 

Hexcel marque de ski : la révolution du ski grand public avec le nid d’abeille en aluminium en matériaux d’âme.

 

Hubert A. Zemke, l’homme qui introduisit le nid d’abeille dans la fabrication des skis.

Hubert A. Zemke, Jr., (1943-2018) fût l’inventeur du ski en nid d’abeille en aluminium. (1)
Hubert A. Zemke était un enfant de l’armée de l’air, fils d’un commandant chasseur aérien. Il a appris à skier à Garmisch et, au cours d’une carrière de compétiteur et d’entraîneur, il se fait de nombreux amis dans le ski alpin, notamment Dick Dorworth, Spider Sabich et les jeunes McCoy, Gary, Dennis et Carl.
En 1964, Zemke entra à l’Université du Nevada / Reno pour étudier le génie mécanique. Là, il a engagé un trio de professeurs pour aider à trouver un matériau plus vif et plus résistant pour les noyaux de ski que le contreplaqué qui était alors couramment utilisé. L’équipe essaya de stratifier la fibre de verre sur un nid d’abeille en aluminium, un matériau très léger utilisé principalement pour les planchers et les panneaux dans les grands avions à réaction. Le problème principal était de savoir comment faire adhérer les feuilles de fibre de verre à la minuscule surface de collage présentée par les bords minces des cellules en nid d’abeille.
Le projet est resté en sommeil pendant un an, pendant que Zemke servait en Corée avec son unité de la Garde Nationale (Nationale Guard unit).

Publicités des skis Hexcel dans les années 70.

Finalement, le groupe construisit quelques paires qui glissaient assez bien pour intéresser les McCoy et leur père, Dave McCoy, fondateur de Mammoth Mountain. McCoy est entré comme investisseur principal et Zemke a abandonné ses études pour construire des skis dans le magasin de McCoy.
Zemke a acheté l’essentiel de ses matériaux – nid d’abeilles en aluminium et fibre de verre préimprégnée – à Hexcel Corp., qui les fabriquait pour de grands clients du secteur de l’aérospatiale comme Boeing. En 1970, Hexcel octroya une licence au ski auprès de McCoy (versant des redevances aux professeurs de l’UNR) et transféra la production dans une usine d’explosifs abandonnée de la Seconde Guerre mondiale à Livermore, en Californie. Les skis vifs et d’un poids plume remportèrent un franc succès auprès des coureurs de slalom. En quelques années seulement, Zemke fut en mesure de transférer la production de ski Hexcel dans une installation moderne à Reno, où la capacité de production pouvait atteindre 12 000 paires de skis par an.En raison du coût des matériaux, les skis restaient néanmoins chers à fabriquer.
En 1970, Hexcel Corp. devait se concentrer sur son activité principale, l’aérospatiale,  et vendit l’entreprise de ski à Chris et Denny Hanson de Hanson Boots. Zemke resta en tant qu’ingénieur produit et directeur d’usine. Lorsque, en 1984, les taux d’intérêt atteignirent 23%, de nombreuses usines de ski et de chaussures fermèrent, parmi lesquelles Hanson / Hexcel.
Zemke a poursuivi une carrière de consultant. Parmi ses clients figurait Hexcel Corp., qui lui sous-traitait des projets tels que des sièges d’avion ultra-légers destinés aux gros porteurs.

Source : https://www.skiinghistory.org/lives/hub-zemke 

(1) : Howard Head avait ouvert la voie en faisant un sandwich aluminium / nid d’abeille plastique en 1945 mais les skis étaient encore très lourd. 

 

L’histoire d’Hexcel durant la période 2000-2018

En 2017, Hexcel fut choisi par Airbus pour fournir les matériaux composites destinés aux structures de fuselage et aux pales de rotor de l’hélicoptère H160. Hexcel a acquis l’activité aérospatiale et de défense d’Oxford Performance Materials, fabricant de pièces imprimées en 3D renforcées de fibres de carbone pour les applications de l’aérospatiale commerciale et de l’espace et de la défense.

Logo actuel d’Hexcel

En mars 2018, Hexcel a ouvert son usine de fabrication située dans la zone de libre-échange MidParc de Casablanca, au Maroc. L’installation supervise la transformation de matériaux en nid d’abeille légers en pièces de base conçues pour les structures d’aéronefs, les nacelles de moteurs et les pales d’hélicoptère. Hexcel a également signé une alliance stratégique avec Arkema à Colombes, en France, afin de combiner les travaux sur la fibre de carbone et le PEKK. L’alliance se traduira par un laboratoire commun de recherche et développement en France. Les sociétés ont pour objectif de développer des rubans thermoplastiques renforcés de fibres de carbone afin de produire des pièces légères pour les avions.

La même année, Hexcel a ouvert une usine de fibres de carbone sur la plate-forme de l’industrie des produits chimiques Les Roches-Roussillon en Isère, en France. Le site est basé sur la plate-forme industrielle Osiris Chemicals. Les matériaux composites d’Hexcel ont été utilisés dans le cadre d’une nouvelle conception de bateau utilisée dans le Tour de France à la voile.

Hexcel a ouvert une usine intégrée à Salaise-sur-Sanne près de Lyon, fabriquant depuis juillet 2018 le polyacrylonitrile (PAN), le précurseur de la fibre de carbone, le deuxième après son usine de Decatur, en Alabama.

Sources : Hexcel, Hexcel time line, wikipedia.com, NASA, Skiinghistory.org, éléments personnels, The history of sandwich, wikiwand/honeycomb structure.

Mots clefs : matériaux composites aviation, matériaux composites aéromodélisme, NASA, Apollo, Hexcel, nid d’abeille aluminium.

Envie de toucher à l’aéronautique en rentrant par la petit porte et de piloter un avion radiocommandé ? Lisez le livre que je vous offre : « les 7 secrets pour débuter et bien progresser en aéromodélisme que vous pouvez télécharger ici . Je vous propose une méthode qui va plus loin que le simple maniement des manettes sur simulateur.

Miniguide pour apprendre à piloter en aéromodélisme

Check Also

Kyosho Javelin réédition, le retour d’un buggy rc vintage

Kyosho Javelin, reproduction fidèle 30 ans après sa sortie Histoire du Kyosho Optima au Kyosho Javelin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque mois les news de l'aéromodélisme ! CLIQUEZ ICI !
Hello. Add your message here.