Home / A la une / 10 raisons de débuter le vol de pente en planeur radiocommandé

10 raisons de débuter le vol de pente en planeur radiocommandé

débuter le vol de pente en planeur radiocommandéTout ou rien !

Je crois qu’on n’a pas le choix en aéromodélisme : il faut essayer toutes les catégories ! C’est tellement bon ! Pour ceux qui n’ont jamais testé le vol de pente en planeur rc il faut à tout pris que vous profitiez d’un voyage ou d’un week end rallongé. Si vous n’avez pas de pente à coté de chez vous ce sera l’occasion d’aller gouter les joies de cette discipline

Mais pourquoi c’est si bon ? Parce que !

Bon … matez cette vidéo que j’avais tournée pour l’anniversaire d’un pote et faites moi le plaisir d’aller vous chercher un planeur vite fait ! Plein écran et sono à fond s’il vous plait. On n’est pas là pour tricoter. 

Sorry il n’y a plus de musique … la bande sonore était au départ autorisée avec de l’affichage de pub et ils ont changé de fusil d’épaule … Montage à refaire …

Les 10 raisons ( parmi une centaine ) de faire du vol de pente :

  1. Parce que vous êtes en pleine nature, vous aurez souvent en arrière plan un paysage dégagé avec un panorama magnifique.
  2. Vous allez voler à vu et non avec un torticolis. Quel pied de voir passer son avion à hauteur de yeux !
  3. Votre planeur va avoir le paysage en arrière plan et parfois vous volerez en dessous de vous. C’est juste génial comme sensation.
  4. Vous aller progresser sur l’analyse de l’environnement car vous aller devoir avoir un jugement le plus fin possible sur les effets de site.
  5. Les décollages et les atterrissages sont parfois bien chaud ! Sur certains spots ça il va falloir tricoter mais c’est ça qui est bon ! Plus c’est dur plus vous allez en redemander !
  6. Les effets de site et les perturbations solliciterons votre pilotage. Si y’a du vent ça peu envoyer du lourd pour rester poli !
  7. Vous allez apprendre à voler sans moteur. C’est une bonne école. On peut kiffer les réacteurs et prendre un pied intégral à entendre le sifflement des ailes d’un planeur. Les deux ne sont pas incompatible et c’est une preuve de bonne santé.
  8. Vous allez être observateur de la nature. Si les ascendances faiblissent, peut être qu’un vol de beaux rapaces vous aideront à trouver la bulle salvatrice pour remonter du trou.
  9. Ça entretient la forme. En effet qui dit vol de pente dit « pente » voir « montagnes ». Et parfois les spots se gagnent après une longue randonnée.
  10. Dernier point : tous les pratiquants du vol de pente vous le dirons : on a un sentiment de liberté. Je serais pas vous dire pourquoi.

La liberté du vol de pente :

Peut être la proximité de la nature et la concentration sur celle ci au travers des ailes de votre planeur qui fend l’air. Le soleil, le chaud, le froid, le vent. Vous allez déconnecter des futilités du quotidien pour vous connecter avec vous même et la montagne.

La 11ième raison de faire du vol de pente quand on débute :

En vol de pente, les temps de vol sont souvent augmenter. Il n’est pas rare de faire des sessions d’une demi heure ou d’une heure quand ce n’est pas une après midi avec seulement un ou deux accus. On peut ajouter également la proximité que la proximité visuel de votre avion sera d’une grande aide. Également le fait d’être finalement déjà en altitude vous donne une certaine réserve de sécurité en hauteur sous votre avion tout en bénéficiant de cette proximité. Le vol de pente et son contexte vont vite vous faire gagner des heures d’expériences.

Bien débuter le vol de pente en planeur radiocommandé :

Ça serait un peu long d’écrire au travers d’un article tout un ensemble qui s’apprend avec le temps. En effet le vol de pente sollicite plein de domaine suivant la difficulté des pentes et des conditions. L’analyse de l’environnement, le pilotage et la mise au point peuvent être mis à rude épreuve.

Je peux néanmoins vous donner 2 conseils et mon petit guide ci dessous dans lequel je détails d’autre points :

  • Allez voir le site  http://www.rc-slopes.com. Vous pourrez ainsi trouver un spot près de chez vous et également avoir des informations sur la technicité du site. Pensez à jetter un oeil à la météo pour vous assurer de la bonne direction du vent avant de faire des kilomètres.
  • Prendre un moto-planeur en mousse. Une hélice repliable vous permettra de remonter du trou et ce planeur vous permettra de tester des pentes le jour où vous aurez un planeur un peu plus haut de gamme en fibre.

 

Envie d’aborder la pratique de l’aéromodélisme à fond ? Téléchargez maintenant (gratuit) « les 7 secrets pour débuter et bien progresser en aéromodélisme » pour découvrir les bonnes pratiques que moi et les écoles d’aéromodélismes partenaires appliquons. Après la lecture du petit guide si vous avez des envies propres au vol de pente manifestez vous ! ( emails ou commentaires sous l’article )

Miniguide pour apprendre à piloter en aéromodélisme

mots clefs : tuto vol de pente, débuter le vol de pente en planeur radiocommandé, planeur rc.

 

Check Also

Funray de Multiplex

Funray Multiplex : un planeur rc de voltige

Le Funray Multiplex un riche héritier Multiplex optimise au fil des années l’utilisation de l’Elapor® …

10 comments

  1. Il est sympa votre livre, je vais suivre vos conseils 😀 Pour le vol de pente vous me conseillez quoi comme envergure ? je regardais le nightwalrius qui a l’air bien effilé ou le sky eye de chez Hobby King pour pouvoir filmer comme vous.

  2. je débute complètement et j’ai pas de club à coté de chez moi. j’ai vu que vous faisiez des formations c’est comme ça ke je vous ai trouvé sur internet

    • Le Bixler de Hobbyking me plaisait aussi car ils disent qu’on peut faire du fpv et il est pas chers mais ça ressemble pas à votre avion. C’est quoi votre planeur ?

      • D’une manière général si tu débutes c’est bien de prendre un avion avec l’hélice derrière. Si tu prends des chocs devant tu n’auras que des réparations pas trop compliqué à faire. Pour le vol de pente le Night Walrius ou le Sky Eye doivent pouvoir voler sans problème mais ce ne sont pas des avions de début. Le Sky Eye est grand , avec des flaps c’est déjà un peu technique et la bulle devant tu vas vite l’exploser. Même si tu la remplaces par un bout de mousse. Ces deux avions je te les conseilles comme second modèle. Je ne les ai pas testé mais ils sont à priori optimiser pour voler lentement puisqu’un l’un est fait pour le vol de nuit l’autre pour les longues distance. Ce qui fait que ce sont de bons modèles en second modèles. Le Bixler est plus approprié et tu as une radio qui doit pouvoir se brancher sur un ordi. Quand ils disent FPV c’est que c’est une bonne plateforme mais tu devras mettre toi même ton support. Les images dans la vidéo ne sont pas du FPV, c’est juste une caméra embarquée en bout d’aile. Mon planeur est un Sky Climber, Robbe le distribue peut être encore mais il y en a de moins en moins. Lis l’article pour compléter ma réponse sur l’essais de l’EasyStar comme ça tu verras un descriptif sur un avion de début : http://aero-modelisme.com/easystar-2-essais-avis-test-multiplex/ et tu peux lire aussi l’article sur le mode des radios : http://aero-modelisme.com/bien-choisir-sa-radiocommande-le-mode-de-pilotage/

  3. Les sensations en vol de pente sont très intenses et variées. Il n’est pas nécessaire d’être expert en pilotage et un simple Easy Glider permet d’explorer beaucoup de spots et de situations. Le principal intérêt est de voler longtemps par des conditions variées. Ensuite on passe à la voltige et on n’a jamais fini de progresser.
    Les réglages du modèle doivent se faire en plaine par vent nul, ils seront les même en vol de pente si ils sont bons.
    Pour bien aborder le vol de pente ne pas être seul, mais accompagné d’un pilote compétent: un de ceux qui pilotent au lieu de causer…
    Merci à Loïc pour ces bases tout à fait valables que je confirme après 40 ans de pilotage en pente et en plaine.
    Oui je dois être un peu lent pour progresser encore 😉

    Quelques vidéo dans les pages de « mes planeurs »

  4. L’adresse de mon site n’est pas apparue, elle est utile pour trouver les vidéos de planeurs en pente.
    et sur youtube d’autres vidéo de vol de pente en montagne.

    http://www.voltige-planeur-rc.net

    et directement sur youtube:

    https://www.youtube.com/user/Copilotes

  5. Un grand bravo à votre site qui donne vraiment envie de pratiquer le planeur à la pente (articles Easy Star, Sky Climber avec vue sur la mer…).

    • Merci à vous pour votre commentaire. C’est vrai que c’est un bon prétexte et un réel plaisir d’allier aéromodélisme et plaisir d’être en pleine nature ( mais pas en plaine sinon ça marche pas lol )

      Vous pratiquez le planeur un peu déjà ? Ce qui a de sympa avec des modèles comme le Sky Climber, c’est que on le jette dans la voiture et on n’hésite pas à tester des coins. En terme d’entretient c’est très light et pour amener avec soit en vacances si vous n’êtes pas près d’une pente, le rapport plaisir/bricolage a un très très bon ratio ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque mois les news de l'aéromodélisme ! CLIQUEZ ICI !
Hello. Add your message here.