Home / Aéromodélisme / La manette USB pour simulateur d’avions R/C de Graupner

La manette USB pour simulateur d’avions R/C de Graupner

La manette USB Graupner pour simulateur R/C

Une manette USB pour simulateur d’avion R/C ou simulateur de drone intelligente ?

Préambule : attention, ceci n’est pas une radiocommande mais une manette pour simulateur d’avion r/c ou de drone sur ordinateur.

Contexte : mais quel frein pour l’aéromodélisme et les débutants d’une manière générale la foutu compatibilité des radiocommandes avec les ordinateurs et les simulateurs d’avion R/C ! La solution facile que je conseille aux débutants et aux élèves de la formation d’aéromodélisme est de parfois dissocier l’envie d’utiliser sa radiocommande sur un simulateur et d’utiliser une manette dédié et pas chère. Ne perdez pas de temps à chercher des cordons ou des bidouilles ! Entrainez vous et ne prenez des raccourcis ! Encore plus si vous êtes en formation télépilote pro pour votre boulot. Le meilleurs investissement c’est vous ! Sauf que là encore c’est pas toujours des plus simple  ! Aerofly R/C par exemple est un super simulateur (Mac & PC) sauf que parfois va savoir pourquoi les chinoiseries qui marchent sur un autre simu est bien sont pas compatible … Bref y’a de quoi craquer surtout que il y a des choses bien plus intéressante à bosser pour piloter un avion R/C que de ce prendre la tête avec l’informatique. Et coté conseils pour les élèves il me fallait des choses simples, pragmatique et qui marche.

Alors une des solutions c’est sûr c’était la manette Ikarus d’Aerofly, mais perso je la trouvais un peu chère. Qu’il y ait des radiocommandes à + de 1000€ ne me dérange pas. Mais si on peut faire un ticket d’entrée cool pour les nouveaux arrivant tant mieux. Donc forcément je suis régulièrement à l’affût de solutions pour palier à ce problème récurent …

Enfin un truc simple et intelligent !

  1. Alors la manette USB Graupner elle coûte 28,99€ là où la manette USB d’Ikarus en coûte 54€ et des brouettes .
  2. « Bon ! » me direz vous c’est le même prix qu’une manette USB pour simu R/C comme on en trouve plein sur Amazon. Sauf que là déjà on est un peu plus certain que le produit est toujours le même (mettez vous à ma place quand je conseille les élèves de la formation « prenez une manette USB par chère sur Amazon et ça marchera si vous tombez sur à peu près le même vendeur que moi … ». Bref là au moins c’est clair. C’est un produit toujours le même avec une référence Graupner.
  3. Il y a un sélecteur pour les différents protocoles ! Et ça c’est juste génial ! Premier contrôleur USB sur lequel je vois ça ! Donc ça élargit la compatibilité entre les différents simulateurs, les windows édition machin , les mac OStruc  !

Le sélecteur pour les différents protocoles

Le sélecteur de compatibilité entre les simulateurs qui fait la différence.

Vous avez en bas un interrupteur 4 positions un peu en retrait. Vous pouvez le bougez facilement en utilisant la pointe d’un stylo.

Les 4 positions sont : « REFLEX XRT », « G3-G4.5 », « APD », « PHOENIX RC ».
Merci à un lecteur, Philippe.C pour sont aide pour compléter une partie des infos qui me manquait :
– Reflex XRT correspond au simulateur Reflex XRT (et du coup Multiflight de Multiplex)
– G3-G4.5 correspond à Real Flight G3, Real Flight G4, Real FLight G4.5 etc (merci Philippe  )
– ADP … je sèche
– Phoenix RC et bien tout simplement le simulateur du même nom.

Le cas Aerofly R/C

Là où certaines manettes ne sont pas compatible, ici Aerofly reconnait 3 sur 4 des sélecteurs : il prend bien la positon « Reflex XRT » et la reconnait comme « RC simulator – XTR+G2+FMS Controller », la seconde position est reconnu comme « G4, G4.5, etc », la troisième n’est pas reconnu et la quatrième « Phoenix RC » il la renifle comme un contrôleur USB et ça marche également. Cela peut être propre également à votre logiciel système, n’hésitez pas à tester les 4 positions, c’est tout l’intérêt de sa polyvalence.

À noter que après un très très long moment sans avoir redémarré mon ordi (37 jours affichés dans le panneau des ressources sans l’éteindre … si si ) j’ai eu un gros gros ralentissement du système en branchant cette manette avant même d’avoir ouvert Aerofly. Tout est rentré dans l’ordre en repartant d’une session neuve après avoir redémarré l’ordi. Rien d’illogique que ça plante quand on fait une très (très !) mauvaise utilisation de l’informatique. En passant je recommande pour ceux qui ont des petites configuration d’éteindre les autres logiciels quand on démarre les simulateurs : ils demandent énormément de ressources aux ordis.

 

Mode 1 ou mode 2.

Pour les débutants pensez à choisir votre mode de pilotage avant d’acheter votre contrôleur USB. Gaz à droite = mode 1, gaz à gauche = mode 2. Si vous hésitez vous pouvez lire l’article dédié « La guerre des modes ».

Sachez que vous pouvez changez le mode du contrôleur. J’ai testé pour vous : l’ordinateur lui voit une manette usb, point barre. Dans le simulateur vous décidez si vous souhaitez piloter en mode 1 ou en mode 2. Coté manette USB la seule chose qui change c’est finalement qu’il y a un ressort d’un coté pour le rappel au neutre du manche de la profondeur et un crantage sans ressort pour les gaz.

Certains d’entre vous l’ont déjà peut être fait cela sur une radiocommande. Les 4 voies étaient bien souvent vendues pour être polyvalente pour faire du bateau r/c ou autre et tous les manches étaient au neutre équipé de ressorts. On démontait un ressort et on équipait le manche des gaz d’une lamelle pour frotter pour le crantage.

Modifier sa manette USB du mode 1 au mode (et vice et versas … )

Convertion en mode 2 d’une manette en mode 1. La manette des gaz est comme le montre la photo maintenant sur la gauche. L’inverse peut bien évidement être fait.

La manipulation est assez facile : 5 minutes chrono si vous avez des doigts de fée. En général derrière un modéliste se cache un maquettiste, ça devrait le faire non ?

Prenez le temps de regarder comment c’est monté. Les deux manettes sont identiques. Au début j’avais l’impression que non mais regardez bien. Ce sont les mêmes moules, l’une est tournée à 180° par rapport à l’autre.

Graupner conversion mode 1 mode 2
PHASE 1 : La manette USB est en mode 1. La lamelle en position 1 doit passer en position 2 et le ressort en postion A doit passer en position B.

Ce qui est en position « 1 » va passer en position « 2 » … et ce qui est en position « a » va passer en position « b ».

Voici les étapes :

  1. Ouvrir la radiocommande factice USB en dévissant les 4 visses de derrière.
  2. Démontez la lamelle de frottement qui est en « 1 » pour la mettre à l’emplacement « 2 ».
  3. Faites glisser la petite pièce plastique en « a » vers la droite pour la sortir de son axe.
  4. Garder le ressort accroché dessus comme ça vous aller pouvoir guider le ressort pour le sortir de son petit crochet en plastique (regardez bien de quel coté il est avant de vous lancer).
  5. Rallez un coup car vous avez fait tomber le ressort .
  6. Aller dans la cuisine boire ou manger un truc pour vous détendre . Profitez en pour dire bonjour à madame  (ou mademoiselle !) et trouvez un petit truc fin pour tenir votre ressort (cure dent ou mini tourne visse par exemple si vous avez ça dans l’atelier).
  7. Accrochez votre ressort en position « b » sur le crochet.
  8. Raccrochez votre pièce plastique au ressort et re-glissez la pièce plastique cette fois dans l’axe de la position « b ».
  9. Refermez votre manette USB, bravo c’est bien vous le plus fort ! 
PHASE 2 : La manette USB une fois convertie en mode 2. Il ne vous reste plus qu’à refermer !

Fiche Graupner

Le SIM-Control 6 de Graupner est un pupitre de radiocommande 6 voies pour simulateur de vol. L’antenne est remplacée par un câble prévu pour la connexion à un ordinateur via un port USB. Le SIM-Control 6 est utilisable avec des simulateurs téléchargés sur votre PC ou Mac. Grâce à ce pupitre, qui a les caractéristiques d’une radiocommande, vous pouvez piloter de manière plus réaliste !

Le Sim-Control 6 de Graupner est un contrôleur à six canaux qui peut être connecté à un ordinateur via un câble USB pour une utilisation avec des simulateurs de vol, comme par exemple, Reflex XTR, G3-G4.5, APD et Phoenix RC, etc.

Le Sim-Control 6 est adapté pour les simulateurs de modèles d’avions, de planeurs, d’hélicoptères et de drones.

Le SIM-Control 6 existe en 2 versions: Mode 1 et Mode 2.

  • Mode 1: commande de gaz sur le manche de droite (référence Graupner 33006.M1)
  • Mode 2: commande de gaz sur le manche de gauche (référence Graupner 33006.M2)

Contenu du set :

– Le pupitre de commande Sim-Control 6 avec le câble USB
– La notice en français.

Lien pour télécharger la notice du SIM-Control 6 :

Caractéristiques techniques :

– Nombre de canaux de contrôle : 6
– Types de modèles : Pour avions, planeurs, hélicoptères et drones
– Entré DSC : USB PPM
– Port de la source d’alimentation : USB 5 V
– Simulateurs compatibles : Reflex XTR, G3-G4.5, APD, Phoenix RC et autre simulateurs compatibles
– Longueur du câble USB : 1 mètre
– Consommation de courant : 26 mAh
– Dimensions : 18 x 22 x 7 cm
– Poids : 526 gr

Prix : 28,99 €

Conclusion

Pour ma part j’ai trouvé enfin une solution simple et efficace pour les élèves de la formation d’aéromodélisme qui butaient sur une compatibilité de radiocommande. Idem pour ceux qui sont en stage pro télépilote et veulent s’entrainer rapidement avant d’acheter leur drone et se laisser le temps de la réflexion pour les équipements couteux. Attention je ne suis pas Microsoft ni Ikarus/Aerofly, Phoenix, AccuRC and co … je n’ai pas testé toutes les versions de compatibilités avec tous les ordinateurs, tous les logiciels systèmes et tous les simulateurs . Mais la présence d’un sélecteurs multi-protocoles est clairement un vrai plus selon moi pour maximiser les chances de compatibilité.

Dans cet essai je ne me suis pas étendu sur les fonctionnalités de ce contrôleur. C’est assez classique : 6 voies dont une sur inter et une sur potard. Le boitier est plutôt sympa en ergonomie. Ce qui m’intéressait surtout c’est que ça fonctionne de manière large vous l’aurez compris !

Envie d’aller plus loin ?
Lisez le livre « les 7 secrets pour débuter et bien progresser en aéromodélisme que  vous pouvez télécharger ici !

Miniguide pour apprendre à piloter en aéromodélisme

Check Also

Funray Multiplex : le test

Test du Funray de Multiplex L’objectif de ce test : je ne vais pas refaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque mois les news de l'aéromodélisme ! CLIQUEZ ICI !
Hello. Add your message here.