Home / Trains miniatures / Märklin 3924, locomotive à vapeur pour trains rapides série 241-A-65 SNCF

Märklin 3924, locomotive à vapeur pour trains rapides série 241-A-65 SNCF

Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.

Série 241-A, SNCF | Gauge H0 – Article No. 39241 – Trix 22941

Märklin présente la locomotive à vapeur pour trains rapides série 241-A, SNCF

Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.
Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.

L’âge d’or du voyage
Au début des années 1930 apparurent les puissantes locomotives à vapeur de la série 241 A sur les rails français. A l’âge d’or du voyage, avant la seconde guerre mondiale, elles remorquaient de lourds trains rapides entre Paris et les ports de Cherbourg et du Havre, ainsi qu’entre Paris et Bâle. Le célèbre Orient-Express Arlberg comptait alors parmi les trains remorqués. Après la fin de la guerre, elles circulèrent jusqu’en 1965 essentiellement entre Paris et Strasbourg ainsi qu’entre Paris et Bâle. Les 241 A 1 furent conservées au Musée du chemin de fer de Mulhouse, tout comme la 241 A 65 en Suisse en tant que plus grosse locomotive à vapeur d’Europe.

Modèle réel :
Lourde locomotive à vapeur pour trains rapides avec tender séparé série 241-A. Version comme locomotive musée série 241-A-65, dans l’état de service de la SNCF. État de service actuel, tel que la locomotive est actuellement en état de marche dans le dépôt de Full-Reuenthal, en Suisse.

Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.

Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.

Article No. 39241
Jauge H0
Échelle 1:87
Époque VI
Type Locomotives à vapeur

 

Points particuliers de la locomotive vapeur Märklin 3924

Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.
Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.
  • Actuellement la locomotive à vapeur la plus puissante d’Europe en état de marche.
  • Locomotive affectée au dépôt de Full-Reuenthal en Suisse.
  • Construction entièrement nouvelle avec châssis en barres ajouré et nombreux détails rapportés.
  • Éclairage du poste de conduite et du châssis commutable en mode numérique.
  • Générateur de fumée intégré de série.
  • Avec décodeur numérique mfx+ Spielewelt ainsi que nombreuses fonctions lumineuses et sonores.

Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.
Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.

 

Le modèle réduit :

Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.
Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.

 
Locomotive équipée d’un décodeur numérique mfx+ ainsi que nombreuses fonctions lumineuses et sonores. Motorisation régulée haute performance avec volant d’inertie dans la chaudière. 4 essieux moteurs. Bandages d’adhérence. Locomotive et tender essentiellement en métal.

 

Générateur de fumée réf. 72270 intégré de série. Fonction permanente du fanal à trois feux – inversion en fonction du sens de marche – sur loco et le tender ainsi que du générateur de fumée intégré en mode d’exploitation conventionnel, sélection possible en mode numérique.

Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.
Locomotive à vapeur Märklin 39241, modèle SNCF 241 a. Source : Märklin.

En outre, sélection de l’éclairage du poste de conduite et de l’éclairage du châssis possible en mode numérique. Éclairage assuré par diodes électroluminescentes blanc chaud sans entretien (LED).
Attelage court avec cinématique réglable entre locomotive et tender. Attelage court à élongation variable dans boîtier NEM sur le tender.

Rayon minimal d’inscription en courbe : 437,5 mm. Boyaux de frein, accouplement de chauffage et imitation des attelages à vis ainsi que planche de transferts avec logos de sponsors fournis.
Longueur h.t. 30,4 cm.

Série unique.

Produits complémentaires pour la Märklin 3924 et alternative courant continu

Deux coffrets de voitures voyageurs adaptées pour l’époque II dans la gamme Märklin H0 sous le réf. 42386 et 42387 sont disponible.

Coffret 42386 – Trois voitures voyageurs C4, AB4, F4 | H0 
Voitures passager Märklin réf 42386. Source Märklin.
Voitures passager Märklin réf 42386. Source Märklin.

Modèles réels: Type ancien « normalisé » des chemins de fer fédéraux suisses (CFF -SBB -FFS). AB4, 1re et 2nde classe. C4, 3e classe. F4, fourgon à bagages.

Modèles réduits : Aérateurs de toit rapportés. Soufflets d’intercirculation échangeables. Longueur totale h.t. 67,8 cm. Série unique.

Coffret 42387 – Trois voitures de grandes lignes C4, AB4 |  H0

Voitures passager Märklin réf 42387. Source Märklin.
Voitures passager Märklin réf 42387. Source Märklin.

Modèles réels : Type ancien « normalisé » des chemins de fer fédéraux suisses (CFF/SBB/FFS). AB4, 2nde et 3e classe. C4, 3e classe.

Modèles réduits : Aérateurs de toit rapportés. Soufflets d’intercirculation échangeables. Longueur totale h.t. 67,8 cm. Essieu monté pour système 2 rails c.c. E700580. Série unique.

Version courant continu 2 rails, locomotive Trix 22941 : 

La 241-A SNCF Trix 22941 en système 2 rails HO. Source Trix.
La 241-A SNCF Trix 22941 en système 2 rails HO. Source Trix.

La Märklin 3924 est disponible en courant continu sous la référence Trix 22941 échelle HO. Brochure ici.

Année de publications de la Märklin 3924

La Märklin 39241 est sorti au programme 2017/2018. Elle fait la couverture du catalogue.

Information produit, histoire d’un modèle unique

Un express tracté par une 241 A en gare de Châlons-sur-Marne, 23 Septembre 1958. En face une 2-8-0 tractant du fret depuis Troyes. Crédit CC/ wiki du médecin retraité Ben Brooksbank.
Un express tracté par une 241 A en gare de Châlons-sur-Marne, 23 Septembre 1958. En face une 2-8-0 tractant du fret depuis Troyes. Crédit CC/ wiki du médecin retraité Ben Brooksbank.

La locomotive à vapeur SNCF 241 A (ex EST et ÉTAT)
Au début des années 1920, le chemin de fer français de l’Est (EST) avait un besoin urgent d’une machine performante pour remorquer ses trains rapides lourds sur la ligne Paris – Belfort – Bâle. A une vitesse maximale de 120 km/h, la nouvelle loco devait être capable de remorquer un train de 700 tonnes en plaine à une vitesse constante de 115 km/h, ce qui nécessitait une puissance continue d’au moins 2720 ch. Objectif encore plus ambitieux: remorquer une charge de 800 tonnes à 80 km/h sur une rampe de 5 ‰. La puissance nécessaire était alors de 3540 ch – une puissance exorbitante pour des machines à vapeur!

Caractéristiques techniques des locomotives vapeurs 241 A réels

Caractéristiques et dimensions de la locomotive à vapeur 241-002 A des chemins de fer de l'Est.
Caractéristiques et dimensions de la locomotive à vapeur 241-002 A des chemins de fer de l’Est.

Motrice :

  • Surface de grille : 4,43 m2
  • Surface de chauffe : 223,2 m2
  • Surface de surchauffe : 70 m2
  • Nombre de cylindres : 2 HP + 2 BP
  • Diamètre cylindres HP : 425 mm
  • Course pistons HP : 720 mm
  • Diamètre cylindres BP : 660 mm
  • Course pistons BP : 720 mm
  • Timbre de la chaudière en service : 18 kg/cm2 (1.8 MPa)
  • Diamètre des roues motrices : 1 950 mm
  • Diamètre des roues du boggie : 1 050 mm
  • Diamètre des roues du bissel : 1 080 mm
  • Masse à vide : de 110,5 t à 113 tonnes
  • Masse en ordre de marche : 120,5 à 123 tonnes
  • Masse adhérente : 77 à 78,5 tonnes
  • Longueur hors tout de la locomotive seule : 16,01 m
  • Puissance maximale à la jante : 2 576 kW
  • Effort de traction maximal : 176 KN
  • Vitesse maxi en service : 120, puis 105, enfin 110 km/h

Tender :

  • Tare du tender :  tonnes
  • Capacité en eau : 35 m3
  • Capacité en charbon : 9 tonnes
  • Masse du tender en ordre de marche : 72,9 tonnes
  • Masse totale locomotive + tender : 194,2 tonnes
  • Longueur du tender : 9,95 m
  • Longueur totale locomotive + tender : 25,96 m

Un prototype livré le 17 janvier 1926 par Fives-Lille sous le numéro 41.001 se présenta pour la première fois en Europe avec la disposition d’essieux « Mountain » 2’D1’ (241). Conformément aux habitudes françaises, elle avait été conçue comme locomotive compound à quatre cylindres selon de Glehn/du Bousquet avec distributions Heusinger réglables séparément pour la transmission à haute et basse pression. Après des essais poussés suivirent, entre 1930 et 1934, 89 autres machines qui se distinguaient du prototype par quelques détails. L’EST reçut 40 unités immatriculées sous les numéros 241 002 à 041 et l’ETAT 49 locos. Le prototype fut donc conformément réimmatriculé en 241 001.

locomotive à vapeur française

Les 241 A possédaient une chaudière originale pour l’Europe, inspirée du modèle américain, avec une grande chambre de combustion ainsi que thermosiphon type Nicholson. La chaudière était alimentée via un injecteur à vapeur d’échappement et deux injecteurs à vapeur vive. Les cylindres intérieurs (cylindres basse pression) agissaient sur le premier essieu couplé coudé, les cylindres extérieurs (cylindres haute pression) sur le second. Lors du démarrage ou en cas de grande puissance requise, une vanne permettait d’alimenter également les cylindres basse pression en vapeur haute pression. Tandis que les « Mountain » de l’EST assuraient la liaison Paris – Belfort – Mulhouse – Bâle avec des trains rapides, transportant les acharnés de la montagne ou les assoiffés de soleil en Suisse ou en Italie, celles de l’ÉTAT s’occupaient de la correspondance avec les bateaux arrivant des Etats-Unis ou de Grande Bretagne à Cherbourg ou Le Havre.

Toutefois, l’ETAT ne fut pas heureux avec ses « Mountains » étant donné que leur poids important et le large empattement fixe causaient prétendument une usure importante des rails. C’est pourquoi elle vendit ses 49 machines à l’EST. Après sa création en 1938, la SNCF reprit l’ensemble des 90 locos qui, après différents changements temporaires, furent alors réimmatriculées sous les numéros 241 A 1 à 41 (locos EST dans l’ordre d’origine) et 241 A 42 à 90 (ex machines ÉTAT dans un ordre modifié).

Photo d'époque d'une 241 A SNCF.
Photo d’époque d’une 241 A de la SNCF.

Jusqu’à leur réformation dans les années 1960 à 1965, la SNCF utilisa les machines essentiellement entre Paris et Strasbourg ainsi qu’entre Paris et Bâle. Deux exemplaires furent conservés: la 241 A 1 au musée du chemin de fer de Mulhouse et la 241 A 65, en état de marche, en Suisse. Die 241 A 65 La machine désignée aujourd’hui comme 241-A-65 vit le jour le 16 août 1931 avec le numéro d’immatriculation 241 001, première des 49 « Mountains » livrées à la compagnie française de l’ÉTAT. Elle circula d‘abord à partir du dépôt des Batignolles avec de lourds trains rapides entre Paris et Cherbourg ou Le Havre, afin d’établir la correspondance avec les bateaux à destination de la Grande Bretagne ou des Etats-Unis.

L’étatisation avec la création de la SNCF lui offrit le 1er mars 1939 le nouveau numéro d’immatriculation 3-241 A 1. Après l’occupation de la France par les troupes allemandes durant la seconde guerre mondiale, elle fut réquisitionnée par la Deutsche Reichsbahn comme de nombreuses locomotives à vapeur françaises et circula essentiellement sur la ligne Bebra – Leipzig. Le 27 janvier 1946, elle revint dans le parc de la SNCF où elle assurait pour commencer un service d’un an affectée au dépôt du Mans (Région Ouest).

dépot de Chaumont
Le dépot de Chaumont, un très bon thème en modélisme ferroviaire pour accueillir la SNCF 241 a.

Réimmatriculée en 1-241 A 301, elle circula ensuite au départ du dépôt de Chaumont (Région Est). Le 24 mai 1950, elle fut encore une fois réimmatriculée sous le numéro 241 A 65. Jusqu’à sa réforme le 23 juillet, elle remorquait quotidiennement de lourds trains rapides entre Paris et Strasbourg ainsi qu’entre Paris et Bâle. Jusqu’en mai 1968, elle mena ensuite une modeste existence dans le dépôt de Chaumont en tant que locomotive de chauffe. C’est le Zurichois Armin Glaser qui la sauva de la mise à la ferraille en l’achetant et en la faisant transporter en Suisse. Après une restauration esthétique, elle resta quelques années au musée des transports de Lucerne, à partir de 1978. Sa remise en état de marche eut lieu en 1996/97 dans l’atelier de locomotives à vapeur de Meiningen et elle est donc aujourd’hui la plus grosse locomotive à vapeur d’Europe en état de marche avec une autorisation pour la Suisse, l’Allemagne et la France.

Pour aller plus loin dans l’histoire des locomotives 241A et dans l’histoire de la 241 A 65 


Vidéo de la 241-A-65. Chaine youtube : orbit71

Le modèle de la locomotive à vapeur pour trains rapides est né grâce au soutien de l’association 241-A-65. Leur site www.241a65.ch.

La 241 A 65 sur le site de www.voisin.ch

Points particuliers

  • Châssis et construction principale de la locomotive en métal.
  • Décodeur numérique mfx+
  • Décodeur DCC
  • Bruiter électroniques intégré.
  • Trois feux blancs, changeant suivant le sens de la marche.
  • Attelages courts Märklin normalisés à élongation.
  • Époque 2
  • Époque 3
  • Époque 6 ( train restauré en circulation actuellement )

Fonctionnalitées de la locomotive Märklin 3924

Tableau des fonctionnalités
CONTROL UNIT MOBILE STATION MOBILE STATION 2 CENTRAL STATION 1/2 CENTRAL STATION 3/2
Fanal X X X X X
Générateur de fumée X X X X X
Bruit.loco.vap. X X X X X
Sifflet de locomotive X X X X X
Commde directe X X X X X
Grincement de frein désactivé X X X X
Ecl.cab.cond. X X X X
Sifflet de manœuvre X X X X
Ecl.méc.mot. X X X X
Echappement de la vapeur X X X
Pelletage du charbon X X X
Grille basculante X X X
Pompe à air X X X
Pompe à eau X X X
Injecteur X X X
Chef de train – départ X
Joint de rail X
Bruitage d’environnement X
Bruitage du générateur X
Special light function X
Mise à niveau carburant X
Mise à niveau carburant X
Mise à niveau carburant X
Sablage X
Soupape de sûreté X
Double feu A de manœuvre X
Vitesse de manœuvre X
Bruitage d’attelage X
Annonce en gare X
Sifflet du contrôleur X

Notice de la Märklin 3924

Notice de la Märklin 39241
Notice de la Märklin 39241. 

 

Des vidéos sur la Märklin 3924


Présentation de l’ensemble des fonctions sonores et manoeuvres de gare. Chaine youtube : Jaume Parras.

 


Vidéo sur la 241 A 65 Märklin. Chaine youtube : thelasman.

 


Vidéo sur la 241 A 65 Märklin. Chaine youtube : brunellorosso

 


Vidéo sur la 241 A 65 Märklin. Chaine youtube : Jürgen Braun

 

 

 

 

Check Also

Modellbundesbahn, un réseau de trains électrique HO allemangne. Source chaine youtube : Piletum TV

Modellbundesbahn : la gare d’Ottbergen, un des plus beau réseau HO allemand

Vous êtes nombreux à pratiquer le modélisme ferroviaire en parallèle de l’aéromodélisme et également nombre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez chaque mois les news de l'aéromodélisme ! CLIQUEZ ICI !
Hello. Add your message here.